1 000 signatures et une plainte : nous ne tairons pas les violences sexistes et homophobes dans l’enseignement supérieur

Le 14 février 2013, le Collectif féministe bordelais contre les violences sexistes dans l’enseignement supérieur lance un appel à soutien face aux menaces de dépôt de plainte par la direction de l’IEP de Bordeaux contre le collectif.  L’appel réunit, à ce jour, plus de mille signatures d’individuEs (étudiantEs, personnels des universités et de la recherche, éluEs de la République, militantEs du milieu associatif ou simples citoyenNEs), d’organisations collectives politiques, syndicales et associatives ainsi que de structures de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Martine

Le 19 février, l’IEP de Bordeaux annonce par voie de presse le dépôt de deux plaintes. La première est déposée contre X vise le créateur de la page « Osez le masculisme » pour « propos ouvertement sexistes, homophobes et injurieux ». La seconde est également déposée contre X pour diffamation, ciblant cette fois le Collectif (cf. article de Sud Ouest du 19 février 2013, « Sexisme : Sciences Po dépose deux plaintes pour « défendre son honneur » »).

Le Collectif dénonce la symétrie opérée par la direction de l’IEP de Bordeaux, entre masculinistes et féministes. Contrairement aux masculinistes, l’objectif du Collectif n’est pas de nuire aux conditions de travail et d’enseignement au sein de l’IEP de Bordeaux, mais de lutter contre les inégalités et les violences sexistes. Suite aux initiatives du Collectif, la direction de l’IEP a d’ailleurs demandé le changement du nom des équipes sportives qui, depuis des années, étaient « Violleyeurs », « Mi Putes Mi Soumises » et « Pom Putes ».

Nous savons que la tâche est grande pour lutter contre les violences sexistes dans les universités bordelaises. Ainsi, nous demandons le retrait de la plainte afin de pouvoir participer, sans pression, aux débats, aux réflexions et à la mise en place d’une structure inter-universitaire contre le harcèlement sexuel et les violences sexistes sur le campus de Bordeaux ; conditions qui font écho à l’appel du Collectif lancé en février.

Pour que la direction de l’IEP de Bordeaux retire sa plainte, nous avons besoin de votre soutien : signez la pétition (http://www.petitions24.net/appel_a_soutien).

Votre solidarité est déterminante !

Le Collectif féministe bordelais contre les violences sexistes dans l’enseignement supérieur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s